Ministère de l'Environnement de l'Assainissement et du Développement Durable
 

Le Département Information Environnementale

Le Département Information Environnementale est chargé de l’élaboration du Rapport National sur l’état de l’environnement, de la collecte des données et de la production des statistiques sur l’Environnement et le Développement Durable. Il comprend deux sections : la Section Données sur l’Environnement et la Section Gestion de l’Information Environnementale.

La Section Données sur l’Environnement est chargée de :

  1. assurer une surveillance de l’évolution de l’environnement à court et à moyen termes et identifier les dysfonctionnements auxquels sont soumis les systèmes écologiques et les agro systèmes ;
  2. promouvoir la mise en œuvre de réseaux de surveillance de l’environnement ;
  3. produire des états de référence (diagnostics, base de données, rapports, indicateurs…) ;
  4. élaborer et diffuser les produits sur l’état de l’environnement (support papier, électronique, etc.) ;
  5. élaborer le rapport sur l’état de l’environnement ;
  6. définir les indicateurs environnementaux (état, pression, réponse) et veiller à leur prise en compte dans les politiques, plans, programmes de développement ;
  7. consolider les données existantes et reconstituer les données historiques sur support numérique.

La Section Gestion de l’Information Environnementale est chargée de :

  1. créer le cadre juridique, organisationnel de la gestion pérenne des données et informations environnementales ;
  2. promouvoir un espace de dialogue et de coordination entre producteurs et utilisateurs de l’information environnementale et caractériser les besoins des utilisateurs ;
  3. identifier les utilisateurs de l’information environnementale et coordonner les besoins nationaux en la matière ;
  4. mettre en œuvre un système national de gestion de l’information sur l’environnement pour élaborer des produits à la demande des utilisateurs (indicateurs, tableau de bord, cartes thématiques) ;
  5. mettre au point les méthodes et les outils appropriés de traitement des informations ;
  6. mettre en cohérence les bases de données, modèles d’agrégation et effet d’échelle des données ;
  7. définir des normes de recueil des données (harmonisation minimale) ;
  8. définir les canaux et supports appropriés de diffusion des informations ;
  9. gérer les bases de données environnementales de l’AEDD.